|
Publié le par Gaulthier LALLEMAND

DAViCal

Configuration de PostgreSQL.

Sommaire : Monter son propre service de calendrier

Etape précédente : Prérequis & installation

Configuration de PostgreSQL

Je vais héberger la base de données sur la même machine que DAViCal (il est possible, cependant, de la mettre sur une autre machine, mais cela fera l'objet d'un autre article).

Avant de créer la base de données davical, il faut d'abord modifier la configuration de PostgreSQL afin que seuls les utilisateurs davical_dba et davical_app y aient accès (ils seront créés en même temps que la base de données).

Pour cela, j'ouvre le fichier pg_hba.conf :

# Le X dépend de la version de DAViCal
sudo nano -c /etc/postgresql/9.X/main/pg_hba.conf

Et j'y ajoute en début de fichier les lignes suivantes :

local   davical    davical_app   trust
local   davical    davical_dba   trust

J'enregistre le fichier, puis je redémarre le service postgresql :

sudo systemctl restart postgresql

Création de la base de données

D'abord, il faut se loguer avec l'utilisateur postgres :

sudo su postgres

Ensuite, il suffit de lancer le script prévu pour la création de la base :

cd /usr/share/davical/dba/
./create-database.sh

La sortie devrait ressembler à quelquechose comme ça :

Supported locales updated.
Updated view: dav_principal.sql applied.
CalDAV functions updated.
RRULE functions updated.
Database permissions updated.
NOTE
====
*  You will need to edit the PostgreSQL pg_hba.conf to allow the
   'davical_dba' database user access to the 'davical' database.

*  You will need to edit the PostgreSQL pg_hba.conf to allow the
   'davical_app' database user access to the 'davical' database.

*  The password for the 'admin' user has been set to 'sGQ2YATw'

Thanks for trying DAViCal! Check the configuration in /etc/davical/config.php.
For help, look at our website and wiki, or visit #davical on irc.oftc.net.

Dans la partie NOTE, il y a 3 items. Les deux premiers ont été traités dans la première partie de cet article (droits des users davical_xxx). Le troisième item me donne le mot de passe de l'utilisateur admin pour se connecter sur l'interface web. Il est important de le noter quelquepart, même s'il existe un moyen de le retrouver comme nous le verrons.

Finalement, je tape exit pour revenir au shell de l'utilisateur user01.

Etape suivante : Configuration d'Apache